Les huiles / Élixirs de beauté & de soin

 

Fabrication / composition :

Ils sont composés de macérâts huileux ou huiles de plantes solarisées. Mais qu’est ce donc ? Le procédé est très simple, il suffit de laisser la plante (soit les fleurs, les feuilles, la racine, soit les fleurs + les feuilles, suivant la plante) infuser dans une huile végétale de bonne qualité au soleil pendant au minimum une lunaison (en fonction de l’ensoleillement, il faudra parfois rallonger un peu), en les surveillant et mélangeant régulièrement. Pendant ce temps d’infusion les propriétés de certaines plantes, étant liposolubles, vont se diffuser dans l’huile. Il suffit ensuite de les filtrer.

J’ai choisi ici l’huile de tournesol, car c’est une huile assez stable qui rancit peu, qui est intéressante au niveau cosmétique, et qui en plus se trouve en bio en Bretagne (chez un producteur d’île & Vilaine) ! Et puis quoi de mieux que le tournesol pour capter l’énergie solaire !

Je rajoute parfois quelques gouttes d’huile essentielle dans mes formules. Elles jouent le rôle de « conservateur », donne un parfum agréable, et leurs propriétés se rajoutent à celles des macérâts.

Leur dosage est toujours très faible, environ max 1% de la formule, compte tenu de leur puissance (il faut savoir que pour obtenir quelques gouttes d’huile essentielle, plusieurs kilos de plantes sont nécessaires).

Utilisation :

-En cosmétique : pour la peau, les cheveux.

-En soin : coups de soleil, acné, petites plaies, hématomes…

-En massages

Conservation :

Ces produits sont entièrement naturels, ils sont donc sensibles. Il est conseillé de les garder à l’abri de toute source de chaleur, d’ondes électromagnétiques, et si vous ne l’utilisez pas quotidiennement, à l’abri de la lumière.

Utilisation :

-Pour le visage, 3-4 « pschits » dans le creux de la main suffisent. Massez le visage avec le bout des doigts.

Une gamme de cosmétiques évolutive:

Petit à petit des sels de bain vont être créés (avec le sel du paludier de la Trinité sur mer), des baumes à la cire d’abeille de Landévant, ainsi qu’une huile corporelle.